CABC / OACC Centre d'agriculture biologique du Canada

Page d'accueil du CABC

Les fermiers biologiques obtiennent une aide au démarrage - un programme conçu pour ceux qui cherchent à lancer une exploitation maraîchère ou un projet à petite échelle

par Peter Reschke, de l’équipe du Ontario Farmer – 27 juin 2006

Une initiative destinée à aider les petits fermiers biologiques à se lancer en agriculture a commencé à accepter les premiers candidats.

On doit ce programme intitulé FarmStart (Fermes en marche) à Kurtis Andrews et Christie Young, qui voulaient aider et encourager de nouveaux agriculteurs à se lancer en affaires. L’idée de départ était d’offrir à ces producteurs en émergence une combinaison de savoir-faire en production et en mise en marché ainsi qu’un soutien financier limité.

Malgré un financement encore très incertain, selon M. Andrews, les deux innovateurs ont décidé de lancer leur 2007 Incubator Farms Program (incubateur de fermes) à petite échelle. Ce que l’on offre est une superficie de 12 acres de terres certifiées biologiques, engraissées et prêtes pour la culture. Comme le public cible du projet est constitué de personnes désireuses de lancer une petite entreprise maraîchère ou du même type, cette superficie devrait convenir à une demi-douzaine de candidats et de candidates, explique l’un des promoteurs.

Ceux et celles qui vont être retenus bénéficieront d’une réduction de 20 % sur le coût de location de leur lopin, de l’espace d’entreposage et de l’espace en serre pour les trois premières années. La parcelle qu’ils pourront louer fait partie d’une terre de 250 acres certifiée biologique qui a été réservée pour ce programme au Ignatius Jesuit Centre, près de Guelph, nous explique M. Andrews. La terre aura été semée en cultures de couverture et aura reçu du compost avant la saison de croissance 2007. « Nous assumerons ces coûts de préparation », précise-t-il.

« Après les trois premières années, on espère que les entreprises seront autosuffisantes, et les participants devront alors payer le prix du marché », ajoute-t-il.

On fournira également aux participants un accès à des personnes-ressources et à des « mentors » en agriculture afin de les aider à surmonter certains obstacles inhérents à ce type d’entreprise. Toutes les autres dépenses en intrants seront à la charge des participants.

À l’origine, l’objectif était de fournir un appui financer plus grand afin de couvrir les intrants, mais selon M. Andrews, ce plan a été abandonné. Jusqu’à maintenant, le financement vient de la CarrotCache Foundation et de la Laidlaw Foundation, ainsi que de la Ontario Natural Food Coop. Andrews et Young ont essayé de trouver un financement additionnel auprès de groupes comme Ontario 4-H, la Christian Farmers' Federation of Ontario, la Ecological Farmers Association of Ontario et le département d’agriculture biologique de l’Université de Guelph.

Tous ont exprimé leur soutien mais, selon Andrews, ils tiennent à voir des exemples concrets du programme en action avant de sortir le carnet de chèques.

Le promoteur du projet espère malgré tout que le programme va se poursuivre et prendre de l’expansion dans les années à venir.


Pour l’instant, les candidats intéressés peuvent communiquer avec Kurtis Andrews au 519-645-1445 ou par courriel à kurtis@farmstart.ca. Le CABC remercie l’Ontario Farmer pour l’autorisation de publier cet article sur son site Web.


English



Publication août 2007

Haut de la page

© 2012, Centre d'agriculture biologique du Canada (CABC)

 

Dalhousie University Centre d'agriculture biologique du Canada