CABC / OACC

Page d'accueil du CABC

Grappe scientifique biologique

Accueil

Grappe scientique biologique I

Information sur les projets

Chercheurs participants

Partenaires commanditaires

English

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement chaque mois notre Cyberbulletin

Thème B. Cultures horticoles : Faire progresser la science relative à la production de fruits, légumes et nouvelles cultures horticoles

Les fruits et légumes représentent 40 % des achats biologiques au Canada (Association canadienne pour le commerce des produits biologiques, 2013); ces deux catégories constituent un point d’entrée important pour les consommateurs sur le marché biologique. Une grande partie du marché demeure satisfaite par les importations; on estime que 15 % des fruits et légumes biologiques consommés au Canada sont produits au Canada (AAC, 2010). De plus, il existe de nouveaux débouchés dans le créneau de marché spécialisé lié à l’horticulture : soit qu’ils se trouvent à un stade précoce de développement (viticulture), soit ils demeurent largement inexplorés par le secteur horticole biologique canadien (produits nutraceutiques/phytochimiques favorables à la santé dans le cadre de régimes de gestion des cultures en plein champ et en serre). Le thème suivant est constitué d’une série d’activités innovantes et complémentaires destinées à faire progresser des aspects clés de la production des fruits et légumes biologiques tant dans les champs que dans les serres, tout en élaborant une nouvelle capacité dans ces nouveaux sous-secteurs. Les cultures cibles comprennent le raisin, la pomme, la carotte, le concombre, le poivron, la tomate, le houblon, le melon amer et le pois.

La production en serre au Canada requiert une gestion climatique et un contrôle des systèmes rigoureux afin d’optimiser le rendement, surtout l’éclairage, la température et l’humidité. La production biologique en serre se heurte à des défis supplémentaires pour mettre au point des régimes de production optimaux pour les nouvelles cultures, à savoir l’aménagement de milieux de culture appropriés, la gestion de la fertilité du sol ainsi que la lutte contre les parasites et les maladies. Les technologies permettant de prolonger la saison de culture offrent une formidable occasion d’augmenter la compétitivité des producteurs horticoles biologiques au Canada après une évaluation exhaustive pour ces systèmes de production.

La production et la consommation d’aliments savoureux, sains et sécuritaires sont des préoccupations clés pour les producteurs comme pour les consommateurs. Les producteurs biologiques aspirent à un système de production durable qui lie de manière générale les sols sains à la production de cultures saines. Pourtant, il est nécessaire d’obtenir des preuves pour encourager les pratiques de production en plein champ et en serre dans des conditions canadiennes qui garantissent que les fruits et légumes biologiques sont sécuritaires et qu’ils ont une valeur élevée en matière de goût, de nutrition et de promotion de la santé.

La production biologique de plantes décoratives est en pleine expansion en Europe et aux États-Unis, mais elle en est encore à ses balbutiements au Canada. Cette expansion reflète le fait que les consommateurs et les détaillants sont de plus en plus intéressés par les étiquettes de produits obtenus par des méthodes durables, y compris celles des plantes décoratives. Les diodes électroluminescentes offrent une gamme de spectres très précis qui peuvent stimuler ou empêcher des réponses végétales morphologiques et physiologiques précises. Cette technologie offre la possibilité de créer des plantes-mères, des boutures et des plantes florales en pot de grande qualité après des essais approfondis dans des conditions de production biologique commerciale en serre au Canada.

Les pommes représentent l’une des cultures fruitières les plus importantes au Canada, avec une valeur à la ferme d’environ 150 millions de dollars (AAC, 2010). Étant donné que les marchés nationaux et mondiaux pour les produits biologiques à base de fruits frais et traités s’étendent, les cultivateurs de pommes biologiques sont bien placés pour s’emparer de ce marché en expansion. Toutefois, il faut d’abord élaborer des systèmes de production fiables. Par exemple, le défi d’assurer une nutrition adéquate pour les arbres, combiné à une lutte antiparasitaire efficace de manière rentable, représente des préoccupations capitales limitant l’expansion de ce sous-secteur.

Les activités scientifiques regroupées dans ce thème, lesquelles sont appuyées par un large éventail de partenaires industriels nationaux, feront progresser les connaissances et présenteront des pratiques novatrices pour la production au Canada. Plus précisément, ces activités examineront la façon dont :

  • La production horticole biologique au Canada peut devenir concurrentielle et rentable grâce à des innovations en matière de prolongation de la saison de culture, d’énergie, d’eau et d’utilisation des éléments nutriments, et dans le cadre des analyses du cycle de vie (Activités B.15, B.17, B.13 et B.14);
  • La gestion des sols, tout particulièrement l’inoculation avec des champignons mycorhiziens, peut favoriser la vigueur et la qualité des baies pour les systèmes viticoles biologiques (Activité B.12);
  • La productivité et la qualité des pommes biologiques peuvent être améliorées par des approches novatrices et intégrées en matière de gestion, en vue de promouvoir la santé des arbres et de réduire les répercussions des organismes nuisibles (Activités B.10 et B.11);
  • La saveur, la qualité gustative et les produits nutraceutiques/ phytochimiques favorables à la santé sont améliorés dans le cadre de régimes de gestion de la culture en plein champ et en serre (Activités B.15, B.18 et B.20);
  • La production de différentes espèces décoratives biologiques peut être optimisée en tant que fonction du régime de fertilisation et d’éclairage en serre (Activité B.17);
  • Les légumes biologiques cultivés en pleine terre peuvent être garantis comme sécuritaires (E. Coli, nitrates) dans le cadre de différents régimes de gestion de la fertilisation (Activité B.16).

Bien qu’il existe un potentiel extraordinaire dans l’expansion de la production horticole et la culture en plein champ biologiques, les mauvaises herbes, les insectes et les maladies demeurent des obstacles importants qui limitent la productivité commerciale et la qualité des produits, et donc la rentabilité et la compétitivité, au Canada. Le thème C présente des activités intégrées pour mettre au point des solutions de gestion pour lutter contre les mauvaises herbes, les insectes et les maladies clés, ainsi que pour favoriser la fertilité des sols grâce à des systèmes de gestion intégrée.

Activités:

  • Activité B.10: Pratiques biologiques intégrées en gestion de verger de pommiers
  • Activité B.11: Filets d’exclusion pour la production biologique de pommes dans l’Est du Canada
  • Activité B.12: Gestion microbienne en viticulture biologique : préinoculation des vignes avec des champignons mycorhiziens à arbuscules
  • Activité B.13: Utilisation de l’abri-serre pour produire des légumes biologiques et des cultures nutraceutiques à fort rapport économique sous les climats canadiens
  • Activité B.14: Optimisation d’une méthode de refroidissement par évaporation et d’assèchement non traditionnelle pour la production de tomates biologiques en serre semi-fermée
  • Activité B.15: Accroissement de la productivité et de la qualité de légumes biologiques cultivés en serre
  • Activité B.16: Impact des engrais verts biologiques sur le rendement et la salubrité des carottes biologiques cultivées en terre tourbeuse
  • Activité B.17: Production de plantes mères sous éclairage artificiel LED pour la production de boutures et des plantes à fleurs en pot
  • Activité B.18: Impact de la fertilisation biologique sur la croissance et le rendement de composés secondaires du houblon destinés à la transformation d’aliments et de nutraceutiques
  • Activité B.20: Les bienfaits pour la santé liés aux techniques de gestion du sol pour améliorer la flaveur et le contenu phytochimique des carottes : Établir des liens entre un sol en santé, des plantes saines et des gens en santé

 

 

English

Cultivons l'avenir 2 Federation biologique du Canada CABC Dalhousie University Canada

Haut de la page

© 2014, Centre d'agriculture biologique du Canada (CABC)

 

Dalhousie University Centre d'agriculture biologique du Canada